APARECIDOS - THE APPEARED - LES DISPARUS - FILM DE PACO CABEZAS - 2007 - FANTÔMES ET ESPRITS DE LA DICTATURE ARGENTINE, TORTURE DE LA RELATION AU PERE, DESAPARECIDOS DE LA GUERRE SALE

Publié le par ARTONIGHT

"Il y a des morts qui n'oublient pas"... Affiche originale d'Aparecidos


APARECIDOS
-
THE APPEARED
-
LES DISPARUS


INFORMATIONS
  • Réalisation: Paco Cabezas
  • Scénario: Paco Cabezas
  • Production: Jaleo Films + Oberon Cinematografica + Pensa & Rocca Producciones + Hepp Film + Film i Väst + Morena Films
  • Année de Production: 2007
  • Nationalité: Espagne / Argentine / Suède
  • Genres: Drame / Thriller / Fantastique
  • Durée exacte de la version intégrale: 1h45
  • Date de sortie officielle en Espagne: 12 décembre 2008
  • Date de sortie officielle en France: 11 mars 2009 (direct to video)
  • Site officiel en espagnol du film Aparecidos - The Appeared - Les Disparus

CASTING / DISTRIBUTION DES RÔLES PRINCIPAUX
  • Ruth Diaz (Malena De Luca)
  • Javier Pereira (Pablo De Luca)
  • Pablo Cedron (Gabriel De Luca le Père)
  • Hector Bidonde (Daniel Lerhmann le Docteur)
  • Luciano Caceres (Manuel Leonardi)

TYPES DE PUBLIC
  • +12 ans: France

LE SYNOPSIS DE LA REDACTION


Malena et son frère Pablo se rendent à Buenos Aires pour signer l'accord légal permettant de débrancher les appareils reliés au corps de leur père, qui est dans le coma et en état de mort clinique à l'hôpital. Pablo souhaite ensuite parcourir les 3000 kilomètres qui les séparent de la maison où il est né pour en savoir davantage sur ce père qu'il n'a jamais connu et que Malena semble haïr plus que tout au monde. Ils quittent alors la capitale argentine dans la voiture dont ils héritent Par hasard, Pablo découvre, caché dans celle-ci, un mystérieux journal intime décrivant des crimes atroces commis 20 ans auparavant. Il décide de passer la nuit dans l'hôtel où ces meurtres ont commencé...

Malena et Pablo s'installent dans la chambre voisine de celle décrite dans le journal. En entendant des bruits suspects en plein milieu de la nuit, ils se rendent compte qu'un couple et leur fillette sont en train d'être torturés juste à côté d'eux, exactement de la même manière et à la même heure que celles décrites dans le journal. L'homme est tué, mais la mère et sa fille réussissent à prendre la fuite avant d'être rattrapées et kidnappées par le tueur. Suivant leurs traces, Malena et Pablo découvrent qu'il s'agit de la même famille que celle disparue 20 ans plus tôt.

A partir de ce moment, passé et présent se confondent pour leur révéler de terribles secrets sur la vie de leur père, qui fut médecin militaire durant la dictature argentine de 1976 à 1983. Ce régime a été responsable de la mort ou de la disparition de 30000 personnes, les "desaparecidos"... L'Histoire sanglante de l'Argentine et ce que l'on nomme la "guerre sale" vont se retrouver au coeur des découvertes de Malena et Pablo.




L'ANALYSE CRITIQUE DE LA REDACTION

Partant d'une louable intention - évoquer au présent la terrible dictature argentine - Paco Cabezas livre un premier film quelque peu brouillon et fourre-tout. La maitrise de la caméra est bien là, tous les plans sont réussis et les cadres bien choisis, de Buenos Aires jusqu'aux terres sauvages de Patagonie. Mais Aparecidos s'avère plus ou moins captivant, péchant par un scénario bien peu crédible et par de nombreuses incohérences.

Surfant sur la vague du renouveau du cinéma fantastique espagnol, cette histoire fonctionnant à rebours s'embourbe dans un mélange des genres, truffée de références cinématographiques qui desservent le film plutôt qu'elles ne l'enrichissent. On pense aux Autres d'Amenabar, à L'Echine du Diable de Del Toro ou encore à l'Abandonnée de Cerda pour cette histoire de fantômes et de revenants, aux Jeeper Creepers pour le petit road-movie, aux Amants du Cercle Polaire de Médem pour le mode narratif, à Ring ou à The Grudge pour certaines images féminines, et ça finit sur une petite touche de Hostel pour évoquer la torture...

Avec tout cela Aparecidos se laisse regarder, bien que toute son intrigue surnaturelle lui donne des airs de carton-pâte mal recyclé. L'acteur principal parachève ce mauvais sentiment de surpercherie: Javier Pereira, particulièrement incrédible, nous inflige tout au long du film son sourire niais et peu concerné, même au coeur des scènes les plus tendues. Malgré les efforts de son acolyte Ruth Diaz, on en devient vite incrédule devant ce méli-mélo fade et mal ficelé. Aparecidos laisse finalement indifférent, ou pire, déçu par ses maigres qualités noyées parmi tant de défauts.




NOS HUMEURS

Avant Aparecidos (The Appeared / Les Disparus): :0073:

Pendant
Aparecidos (The Appeared / Les Disparus): :0009: :0084:

Après
Aparecidos (The Appeared / Les Disparus): :0090: :0094: :0095:



LA NOTE SUR 10

4


TAGS

ARGENTINE / CINEMA ESPAGNOL / CINEMA SUD-AMERICAIN / DICTATURE / FANTÔMES, ESPRITS ET REVENANTS / JOURNAL INTIME / RELATION AU PERE / RELATIONS FAMILIALES / SOUVENIR ET MEMOIRE DU PASSE / TORTURE


TOUS LES ARTICLES DANS ARTONIGHT POUR LES DISPARUS
ALL THE ARTICLES IN ARTONIGHT ABOUT THE APPEARED
TODOS LOS ARTICULOS EN ARTONIGHT POR APARECIDOS

APARECIDOS - THE APPEARED - LES DISPARUS - FILM DE PACO CABEZAS - 2007 - FANTÔMES ET ESPRITS DE LA DICTATURE ARGENTINE, TORTURE DE LA RELATION AU PERE, DESAPARECIDOS DE LA GUERRE SALE

APARECIDOS - LES DISPARUS - FILM DE PACO CABEZAS - 2007 - SELECTION VIDEO STREAMING - BANDE-ANNONCE EN FRANCAIS (VF)

APARECIDOS - THE APPEARED - MOVIE BY PACO CABEZAS - 2007 - VIDEO STREAMING SELECTION - TRAILER IN ENGLISH

APARECIDOS - PELICULA DE PACO CABEZAS - 2007 - TRAILER EN ESPAÑOL, FAMOSOS ACTRICES Y ACTORES ESPAÑOLES VIENDO APARECIDOS, MAKING OF EN 2 PARTES

APARECIDOS - THE APPEARED - LES DISPARUS - FILM DE PACO CABEZAS - 2007 - TORRENT STREAMING VIDEO GRATUIT - REGARDER LES DISPARUS EN FRANCAIS (VF), EN STREAMING DIRECT HD GRATUIT, ET EN INTEGRAL

Commenter cet article